cabal

16

mercredi 12 octobre 2005

« Ainsi donc, disais-je, après avoir examiné une à une les diverses hypothèses, toute autre supposition étant rejetée, il faut nécessairement admettre l’existence d’un animal marin d’une puissance excessive. Les grandes profondeurs de l’Océan nous sont totalement inconnues. La sonde n’a su les atteindre. Que se passe-t-il dans ces abîmes reculés ? Quels êtres habitent et peuvent habiter à douze ou quinze milles au-dessous de la surface des eaux ? Quel est l’organisme de ces animaux ? On saurait à peine le conjecturer.

“Therefore,” I wrote, “after examining these different hypotheses one by one, we are forced, every other supposition having been refuted, to accept the existence of an extremely powerful marine animal. The deepest parts of the ocean are totally unknown to us. No soundings have been able to reach them. What goes on in those distant depths ? What creatures inhabit, or could inhabit, those regions twelve or fifteen miles beneath the surface of the water ? What is the constitution of these animals ? It’s almost beyond conjecture.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0