Courrier International | Jules Verne | Le Monde diplomatique | National Geographic | Time Magazine |

Leçons d’une non-guerre


Lessons of a non-war

--> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> --> -->
1.

Quelles leçons tirer de la récente crise du Golfe ?

1.

What lessons are to be learned from the recent Gulf crisis ?

2.

Au moins trois.

2.

There are at least three.

3.

La première c’est que, dans un monde uni-polaire, les États-Unis, conscients d’être le plus fort des pays qui composent le système international, sont tentés d’exercer leur hégémonie de manière autoritaire.

3.

First, in the new unipolar world, the United States is tempted toact in an authoritarian manner, knowing full well that it is the strongest member of the international family of nations.

4.

Ils essayent de marginaliser les Nations unies, ce système mis sur pied en 1945 et au sein duquel des puissances de taille semblable s’équilibraient.

4.

It is attempting to marginalisethe United Nations, the system established in 1945 which held the balance between powers of equal strength.

5.

L’Amérique subjugue le monde comme nul empire ne l’a fait dans l’histoire de l’humanité.

5.

America holds sway over the world as no empire has ever done before in the entire history of mankind.

6.

Elle domine les cinq sphères de la puissance : politique, économique, militaire, technologique et culturelle.

6.

It dominates in every sphere : political, economic, military, technological and cultural.

7.

C’est pourquoi, après sa victoire dans la guerre du Golfe (1991), Washington a proposé d’édifier un "nouvel ordre mondial" façonné à son image.

7.

Thus, after its 1991 victory in the Gulf war, Washington proposed to build a "new world order",fashioned in its own image.

8.

Avec des accents prophétiques, le président George Bush déclara alors : "Les États-Unis sont appelés à conduire le monde hors des ténèbres et du chaos de la dictature vers la promesse de jours meilleurs."

8.

Prophetically, President George Bush declared at the time : "The United States is destined to lead the world out of thedarkness and chaos of dictatorship towards the promise of better days".

9.

Cette volonté d’exercer de fait le leadership mondial, d’intervenir dans les crises et de faire pencher les choses du côté le plus favorable à leurs intérêts, n’a cessé de se confirmer avec le président William Clinton.

9.

This call to lead the world, to intervene in crises and influence events to its own advantage, has been constantly reaffirmed under President Bill Clinton.

10.

"Les États-Unis estiment être investis d’une mission qu’ils se sont donnée à eux- mêmes, par leur poids sur l’échiquier mondial, constate M. Hubert Védrine, ministre français des affaires étrangères.

10.

The French foreign minister, Hubert Védrine, has observed that "the United States believes it has a self-appointed mission because of the weight it carries on the world chess-board .

11.

Nous sommes devant un phénomène d’hyperpuissance".

11.

We are looking at a hyperpower".

12.

Et la secrétaire d’État, Mme Madeleine Albright, a rappelé, à l’occasion de la confrontation avec l’Irak, qu’elle représente "une Amérique convaincue d’avoir bel et bien des responsabilités globales, ce qui signifie que lorsque nous pouvons changer les choses, nous devons le faire".

12.

And the US secretary of state, Madeleine Albright, stated during the confrontation with Iraq that she represented "an America that is convinced that it plainly has global responsibilities, which means that when we can change things, we ought to do so".

13.

Sans passer par l’ONU, dont Washington, en refusant la réélection de M. Boutros Boutros-Ghali en 1996, a imposé que le nouveau secrétaire général ne soit pas un politique :

13.

This without reference to the United Nations. (Washington had insisted, when it refused to countenance the re-election of Boutros Boutros-Ghali in 1996, that the new secretary-general must not be a politician.)

14.

"Le secrétaire général de l’ONU, exigea Mme Albright, doit être seulement un administrateur. Il est possible que dans une prochaine étape de l’histoire il ait un rôle plus politique, mais pas pour les cinq ans à venir".

14.

"The UN secretary-general must be simply an administrator," said Mrs Albright : "he may have a more political role in the course of time, but not in the next five years".

15.

L’ironie de l’histoire veut que cet "administrateur" soit M. Kofi Annan, lequel vient de démontrer, en signant l’accord de Bagdad du 23 février, la nécessité du politique. et des Nations unies.

15.

It is one of life’s little ironies that this "administrator" should be Kofi Annan, who gave a perfect demonstration of the need for a politician —and indeed for the United Nations— when he signed the Baghdad agreement on 23 February.

16.

Deuxième leçon : les États-Unis ne disposent d’aucune stratégie globale pour le Proche-Orient.

16.

The second lesson is that the United States has no overall strategy for the Middle East.

17.

Washington reste déterminé à bombarder Bagdad, mais semble incapable d’expliquer l’objectif politique de cette frappe.

17.

Washington is still determined to bomb Baghdad but appears to be quite unable to explain the political purpose of such a strike.

18.

La situation actuelle dans le monde arabe diffère pourtant de celle de 1991.

18.

But the situation in the Arab world today is not the same as it was in 1991.

19.

La brutalité de l’embargo imposé à Bagdad (un enfant irakien en meurt toutes les six minutes, depuis sept ans) et les bombardements successifs américains de 1992, 1993 et 1996 donnent l’impression d’un acharnement anti-irakien, dont les principales victimes sont civiles.

19.

The brutality of the embargo imposed on Baghdad (an Iraqi child has died every six minutes for the past seven years) and successive American raids in 1992, 1993 and 1996 suggest that the US is in the grip of an anti-Iraq fever, directed mainly against civilians.

20.

Par contraste, l’attitude des États-Unis apparaît d’une exceptionnelle mansuétude à l’égard d’Israèl, pays qui continue d’occuper, au mépris des lois internationales, une partie du Liban, de la Syrie ainsi que des territoires de Gaza et de Cisjordanie, en plus de Jérusalem-Est ; un pays dont le gouvernement de M. Benjamin Nétanyahou, indifférent aux protestations, a paralysé les négociations de paix avec les Palestiniens et poursuivi la colonisation ; un pays enfin qui possède toutes sortes d’armes de destruction massive (chimiques, biologiques et atomiques), viole depuis trente ans toutes les résolutions de l’ONU le concernant. Et n’a jamais été puni.

20.

This contrasts sharply with its extremely indulgent attitude towards Israel. A country that continues to occupy part of Lebanon and Syria, as well as East Jerusalem and territories in the West Bank and Gaza Strip, in defiance of international law. A country whose government, under Binyamin Netanyahu, has brought the peace negotiations with the Palestinians to a standstill and is continuing to pursue its settlements policy, despite all protests. A country, finally, that has weapons of mass destruction of all kinds (chemical, biological and nuclear) and for thirty years has systematically - and with complete impunity - refused to comply with any of the relevant UN resolutions.

21.

Au contraire, Washington continue de lui accorder, chaque année, une aide de 3 milliards de dollars.

21.

Yet Washington continues to grant it aid amounting to $3 billion a year.

22.

Cela est ressenti comme une profonde injustice par l’opinion publique arabe, qui, par contraste, exprime de plus en plus fort sa sympathie à l’égard de l’Irak.

22.

In Arab circles, this is felt to be quite unjust and Arab public opinion is increasingly sympathetic to Iraq.

23.

Les intellectuels les plus influents, sans ignorer que le régime de Bagdad est une dictature fondée sur la terreur et la répression, ont pris la tête d’une croisade de solidarité avec la population irakienne.

23.

The region’s most influential thinkers, while aware that the Baghdad regime is a dictatorship based on terror and repression, have taken the lead in a movement of solidarity with the Iraqi people.

24.

Redoutant la puissance de ce mouvement (et pour protester contre l’intransigeance du gouvernement israélien), la plupart des dirigeants de la région ont refusé de s’associer au projet de bombardement de l’Irak.

24.

Fearing the power of this movement (and angered by the intransigence of the Israeli government), most leaders in the region have refused to have anything to do with the plan to bomb Iraq.

25.

Celui-ci aurait provoqué, un peu partout, des manifestations anti-américaines de très grande ampleur.

25.

This would have provoked large-scale anti-American demonstrations throughout the region.

26.

Et, dans un monde arabe où n’existe aucune véritable démocratie et où les dirigeants en place sont parmi les plus anciens de la planète, cela aurait sans doute entraîné la déstabilisation de plusieurs régimes, en particulier les plus proches de Washington.

26.

And it would doubtless have destabilised several regimes, including those closest to Washington, in an Arab world governed by a collection of ageing leaders and characterised by the absence of any real democracy.

27.

Troisième leçon enfin : l’Europe n’existe pas.

27.

The third lesson is that Europe simply does not exist.

28.

Sa politique extérieure et de sécurité commune est un fantôme.

28.

Its Common Foreign and Security Policy is a complete myth.

29.

La démonstration en a été fournie à l’occasion de cette crise.

29.

Look at what happened in the latest crisis !

30.

Dès le 3 février, sans consulter les autres États européens, les Britanniques —qui président l’Union !— emboîtaient le pas aux États-Unis et annonçaient qu’ils participeraient au bombardement de l’Irak.

30.

On 3 February, without consulting the other states of the European Union, the British - who happened to hold the presidency - followed the United States’ lead and announced that they would join in bombing Iraq.

31.

Peu à peu, et en ordre dispersé, la plupart des Quinze, à l’exception notable de la France, allaient s’aligner sur cette position belliciste et faire passer la solidarité à l’égard de l’OTAN avant leurs propres intérêts européens.

31.

One by one, in a raggle-taggle way, most of the Fifteen - with the notable exception of France - fell in with this bellicose line, putting loyalty to NATO above their own interests as Europeans.

32.

La guerre dans le Golfe a pu être évitée.

32.

War in the Gulf has been avoided this time.

33.

Pour combien de temps ?

33.

But for how long ?

34.

En attendant les prochaines frappes, ces trois leçons sont à méditer.

34.

Meanwhile, these three lessons offer food for thought.

Courrier International | Jules Verne | Le Monde diplomatique | National Geographic | Time Magazine |
© UP | EA3816 Laboratoire FORELL - Maison des Sciences de l'Homme et de la Société, 99 avenue du Recteur-Pineau 86000 Poitiers
..:: Contact : Webmaster ::..